Eau et sécurité sanitaire : quelle eau faut-il boire ?

Savez-vous que 60 % de notre corps est constitué d’eau ? Eh oui, l’eau est source de vie, mais l’eau aussi est indispensable pour notre organisme. Sans elle, l’on ne peut pas rester en bonne santé, ne serait-ce que pour nous hydrater. Mais ce n’est pas toute eau qu’on peut boire. Si l’on ne fait pas trop attention à sa qualité, cette eau va devenir un danger pour nous. Les 1,5 à 2 litres d’eau recommandée chaque jour, soit 600 litres d’eau par an par personne, doivent être non seulement pas potables, mais adaptée à notre santé. Quelle eau faut-il donc boire ?

L’eau du robinet

En France, l’eau du robinet est très surveillée. C’est l’aliment le plus contrôlé. Mais cela ne signifie pas qu’elle est la plus adaptée pour vous.

En effet, considérée comme la première eau de consommation de ménages, l’eau du robinet a commencé à susciter la méfiance des consommateurs ces temps-ci. Pourquoi ? Étant passée par plusieurs étapes de traitement d’eau avant d’arriver chez vous, sachez que l’eau du robinet a été analysée par l’OMS. Sa potabilité est évaluée par plus de 60 critères dont certains sont calculés en fonction de l’état de santé des personnes qui la consomment.

L’eau du robinet ne peut être consommée par des personnes vulnérables telles que des nourrissons ou encore des femmes enceintes puisque des études démontrent qu’elle contient encore des bactéries, des produits chimiques, des résidus de médicaments jetés dans la nature et surtout des métaux lourds qui ne sont pas biodégradables.

L’eau filtrée

Pour pouvoir enlever le goût du chlore et le calcaire dans l’eau du robinet, certains ont pensé que l’utilisation de la carafe filtrante pouvait les aider. Or que non.

Sachez que ce dispositif n’est conçu que pour améliorer son goût et non sa qualité. Si vous êtes assez vulnérable, retenez que l’eau du robinet est encore meilleure que l’eau filtrée puisque le dispositif utilisé pour l’extraire est un vrai nid à bactéries.

Eh oui, nécessitant un entretien régulier de ses cartouches, l’utilisation d’une carafe filtrante exige que vous soyez assez prudent surtout si les personnes qui vont consommer cette eau filtrée ne sont pas résistantes. N’utilisez si possible l’eau filtrée que pour laver vos linges sales, vos assiettes, votre automobile ou pour arroser votre jardin pour vous éviter des problèmes plus compliqués, notamment de graves maladies liées à la pollution de l’eau (diarrhée, choléra, acnés, allergies, cancer, etc.).

L’eau en bouteille

Vous préférez boire de l’eau en bouteille ? Vous n’avez pas tort, mais vous n’avez pas non plus raison. Sans parler de l’argent que vous jetez chaque jour aux fenêtres, il se peut aussi que certaines eaux en bouteilles ne puissent pas être analysées en laboratoire et validées.

À titre d’information, il existe 2 types d’eau en bouteille, dont les eaux de source provenant de nappes d’eau souterraines et soumises à la même réglementation que l’eau du robinet, et les eaux minérales d’origine souterraine et soumises à des normes spécifiques et fortes en minéraux.

La première catégorie d’eau en bouteille, exactement comme l’eau du robinet, n’est pas très rassurante en matière de potabilité. Et la deuxième est assez convaincante, mais le problème d’utilisation de bouteille en plastique évoque aussi le doute.

Si vous souhaitez une eau pure et saine parfaitement adaptée à votre organisme sans émettre des déchets plastiques, choisissez le purificateur d’eau LaVie. L’eau purifiée par ce dispositif est la plus adaptée pour la consommation humaine, que ce soit pour des nourrissons, des enfants de bas âge, des femmes enceintes et allaitantes, des personnes âgées, des personnes malades, des personnes handicapées, etc.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *